CRT - Exercice d'économies douteux

CRT - Exercice d'économies douteux ©birdys photocase
02.07.2014

Madame la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf s’est exprimée ce week-end dans les médias dominicaux sur le Programme de consolidation et de réexamen des tâches (CRT) 2014. Le Parlement avait assorti l’été dernier son rejet d’un mandat d’évaluer une économie de 300 millions de francs dans le domaine du personnel.

Madame la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf apporte les premiers chiffres par voie de presse: environ 2600 emplois seraient touchés par les suppressions de postes qui seraient effectuées dans le cadre des demandes d’économies – de vraies coupes sombres. Il ne sera pas possible de réduire les effectifs grâce à la seule fluctuation naturelle. Il faudrait de plus réévaluer et supprimer en partie les tâches de la Confédération car il n’est pas envisageable de fournir la même prestation avec près de 8 pour cent de postes en moins.

Nous n’en sommes encore qu’aux conjectures. Le Conseil fédéral soumettra le projet au Parlement à la fin de l’été. Ce n’est qu’alors qu’on pourra effectivement juger de la mise en œuvre du mandat d’économies et mesurer les conséquences pour les collaborateurs de la Confédération mais aussi pour la Suisse dans son ensemble. transfair s’est néanmoins déjà attelé intensivement à ce thème. Vous pouvez prendre connaissance de notre position dans la résolution que nous avons adoptée lors du dernier congrès ainsi que dans le numéro actuel du magazine . Dès que la question sera sur la table, transfair s’engagera de toutes ses forces pour que chaque parlementaire comprenne clairement les conséquences et faire en sorte que cet exercice d’économies douteux soit réduit à son tour.


la résolution
le numéro actuel du magazine

Domaines
Administration publique