Agroscope : entretien dans le cadre du partenariat social

Agroscope : entretien dans le cadre du partenariat social © Agroscope
15.01.2021

Le 12 janvier 2021, transfair a rencontré Eva Reinhard, responsable d’Agroscope, pour un entretien dans le cadre du partenariat social. Le thème principal était l’avancement du projet d’avenir, notamment le calendrier pour les déménagements et les solutions pour les collaborateurs concernés. transfair a par ailleurs abordé la situation du parking et des TP sur le futur site principal à Posieux.

La mise en œuvre du projet d’avenir d’Agroscope – le regroupement d’une grande partie des salariés sur les sites de Posieux, Reckenholz et Changins – est sur la bonne voie. Les crédits immobiliers pour les projets de construction à Posieux ont été votés par la Confédération et le canton de Fribourg et la planification des travaux est en cours.

L’infrastructure à Posieux verra le jour par étapes

Le déplacement des emplois vers le nouveau site principal se fera en trois vagues, soit début 2022, fin 2024 et en 2026. Indépendamment de la date d’achèvement des constructions. transfair s’est notamment laissé expliquer l’état d’avancement du processus pour les collaborateurs qui se voient proposer des emplois en dehors de ce qui peut être raisonnablement exigé selon les termes de l’Ordonnance sur le personnel de la Confédération.

Il faut des solutions pour tous

Pour les collaborateurs concernés par un changement de lieu de travail, la contrainte est importante. Dans de nombreux cas, il ne leur sera pas possible de faire la navette entre le domicile et le lieu de travail (à long terme). transfair tient donc à ce que des solutions acceptables soient trouvées pour tous les collaborateurs. L’objectif d’Agroscope est de disposer de ces solutions un an avant le changement du lieu de travail.

Utiliser les gains de productivité

Les gains de productivité induits par la concentration des sites sont une chance. Agroscope peut les utiliser pour accomplir de nouvelles tâches – et ainsi créer de nouveaux emplois. D’ici fin 2022, une trentaine de nouveaux emplois doivent voir le jour sur les différents sites. Cela offre des possibilités aux collaborateurs pour qui il n’est pas envisageable de changer de lieu de travail, mais qui souhaitent néanmoins rester auprès d’Agroscope.

TP : améliorations en vue

Depuis le début de l’année, le parking est payant pour les collaborateurs à Posieux. Le moment, en pleine pandémie, est peu propice, mais Agroscope renvoie à la situation juridique qui exige ce paiement – et à une inégalité de traitement avec d’autres sites, à défaut. Néanmoins, l’accès au réseau des TP doit être amélioré d’ici à la création des emplois.
Domaines
Agroscope