AFD : maintenir le régime des retraites !

AFD : maintenir le régime des retraites ! © EZV AFD
16.04.2021

transfair s’oppose au projet de l’AFD visant à adapter le régime des retraites. Les salariés dont le travail est physiquement et mentalement exigeant doivent continuer à percevoir des contributions supplémentaires à la caisse de pension ! En outre, transfair tient à être impliqué correctement et à temps, lorsqu’il est question de telles adaptations. Par conséquent, la prise de position de transfair à la consultation est très claire.

Les membres du Corps des gardes-frontières s’investissement beaucoup. Dans le cadre de plans de service fixes, ils travaillent jour et nuit, par tous les temps. Leur travail est extrêmement exigeant, tant physiquement que mentalement. C’est pourquoi ils bénéficient de versements supplémentaires à la caisse de pension qui leur permettent de partir à la retraite plus tôt.
 
Avec la réorganisation de l’AFD et le regroupement des unités Douane et Cgfr, l’actuel personnel de douane effectuera des tâches similaires au Cgfr, dans les mêmes conditions. Rien de plus logique donc que ces collaborateurs puissent eux aussi bénéficier de contributions supplémentaires à la caisse de pension. Et si ce n’était pas si logique que ça ?

Des conditions de travail plus difficiles sans compensation ? Certainement pas !

L’AFD ne semble pas être de cet avis. La révision de l’ordonnance en question (ORCPP) doit – au minimum – garantir aux actuels membres du Cgfr les contributions de l’employeur. Tandis que le personnel de douane et les nouveaux arrivants n’auraient droit à rien. Du travail de nuit et le week-end, avec un équipement lourd et un risque accru sans compensation adéquate ? C’est inacceptable pour transfair !
 
Cette intention de l’AFD est d’autant plus difficile à comprendre que transfair avait précisément intégré ce point à son catalogue de revendications, en vue de négocier avec l’AFD. Cette dernière s’était déclarée prête à la négociation – mais elle semble vouloir mettre le syndicat devant le fait accompli.
 

Retour à l’expéditeur !

Pour transfair, il est clair que le projet de révision doit être rejeté et revu de telle manière que tous les collaborateurs qui accomplissent une activité exigeante puissent à l’avenir profiter des contributions supplémentaires de l’employeur à la caisse de pension. Toute autre approche serait incompréhensible et incorrecte.
 
Vous trouverez ici la prise de position et la lettre à l’AFD à ce sujet.
Domaines
AFD, Corps des gardes-frontière